Accueil | 4ème de couverture du livre (Sortie le 20 avril 2007) »

26 mars 2007

Commentaires

Artigalas Armand, Principal de collège (Mézin-47)

Suite émission France-Inter "Esprit critique" du lundi 16/04/07 j'ai écouté avec beaucoup d'attention votre proposition d'articuler "responsabilité citoyenne" et "source d'énergie de proximité". Cela fait complètement écho à la manifestation organisée par le collège public de Mézin (Lot-et-Garonne) le 5 avril dans le cadre de la Semaine du Développement Durable, sur le remplacement du carburant "fossile" par un carburant d'origine végétale, obtenu en filière courte et simple, l'HVP (huile végétale pure) de tournesol.
J'aimerai vous faire parvenir un compte-rendu de cette journée, mais il faudrait que je puisse le faire en joignant un fichier Word. Merci de me le permettre en répondant à ce message.
Armand ARTIGALAS, Principal du collège public "Armand Fallières" de Mézin.

Vado

Il manque dans la bibliographie "La révolte du pronétariat".
J'ai pris tellement de plaisir à le lire que je ne peux m'empêcher de vous signaler cet oubli.

Vado

Oubli "réparé". Bravo pour la réactivité :-)

DERRIENNIC

je me suis imaginé un débat en 2012 :
http://yderriennic.blogs.com/

Ourson

Cher Monsieur de Rosnay,

je n´ai pas encore lu votre livre mais ca ne saurait tarder.
Cela dit, j´ai parcouru votre site avec beaucoup d´intéret et une chose me frappe:
il me semble que votre livre est une vulgarisation en francais d´une bonne moitié de "The singularity is near" de Ray Kurzweil - ce qui n´est pas un reproche en soit, bien au contraire car c´est un manque dans la littérature de vulgarisation francaise.
Cependant, je ne le vois cité nul part sur ce site.

Serait-ce un oubli volontaire?
Le choix de n´offrir que des articles - ouvrages franco-francais à l´heure où les révolutions dont vous parlez concernent également la communication?

Merci de votre réponse,

Meilleures salutations.

Joel de Rosnay

Ouson, ce n'est pas un oubli volontaire ! Je connais et j'admire les travaux de Ray Kurtzweil, bien que je sois assez critique à propos de l'approche "transhumaniste". Je parle souvent de lui dans mon livre sur la longévité "Une vie en plus" www.unevieenplus.com. Les thèmes de mon livre "2020 : les scénarios du futur" dépassent largement l'approche de "The singularity is near". Mais vous avez raison, j'aurais du quand même le citer !
Merci pour votre commentaire
Joël

B. Leon

Joël bonjour,

Cette question ne porte pas sur votre dernier livre.
Vous êtes mentionné dans un ouvrage sur Teilhard datant des années 70 comme l'auteur de certains graphiques de l’APESC sur le concept de Noosphère. Ces graphiques illustrant l'idée de "convergence" étaient particulièrement bien réalisés.
Qu’attendez-vous pour les uploader sur Wikipedia à l'article "Noosphère" ou "Teilhard"?

Merci.

Jean-Yves IZEL

Bonjour,

Est-on plus heureux grâce à la technologie ? En fait les choses vont vite, très vite, beaucoup trop vite dans cette civilisation de fuite en avant économico technoscientiste ; nous n’avons même pas le temps d’apprécier une nouveauté dans un domaine qu’une nouvelle chasse la précédente ! En fait nous abusons les choses et vivons ce que l’on peut appeler une civilisation du moyen pour le moyen et du changement pour le changement, et, au bout du compte: d’une insatisfaction permanente !

La bonne question devrait être : sommes nous plus intelligents avec notre pléthore de savoirs technoscientistes ? C’est à dessein que je dis « technoscientistes » et non « technoscientifiques », car, à ce point de fuite en avant, comme de pression au changement, ce n’est plus de la technoscience que nous pratiquons mais du technoscientisme : un comportement paroxysmique de la pratique technoscientifique ! Plus intelligent « humainement » parlant s’entend, et non pas exclusivement « technoscientifiquement », et la réponse est non !

C’est simple, on pourrait même dire simpliste, mais pour notre époque moderne au modernisme, celle du changement pour le changement, véritable paroxysme de modernité et plus simple modernité, la science est devenue générique de savoir et du « SAVOIR » et, il n’y aurait plus de « Savoir » comme d’ailleurs de « valeurs », même de « PRINCIPES », que de nature scientifique et technique ! Au diable l’ontologie, la déontologie, l’éthique et l’altruisme : tous ces acquits intellectuels humains ! Renvoyée aux calendes grecques et aux oubliettes de l’histoire la « métaphysique », cette « épistémologie » première philosophie et première interrogation sensée qui sortait l’humain de l’état de pure croyance religieuse. Sommes-nous plus intelligent avec notre pléthore de savoirs technoscientifiques ?, Non, il semblerait que non ; il semblerait même que nous soyons toujours au fond de la caverne avec les ombres qui s’agitent car toujours aussi ignorant de la « Nature », comme des « états de nature » qui ont émergés, dont la nature humaine : nous sommes de plus en plus ignorant de l’humain et des principes d’humanité !

Rationalisme dichotomique oblige, sans nul doute vieille résurgence de l’antédiluvienne lutte entre le bien et le mal, voire du plus récent manichéisme, ou encore, opposition culture / nature, et que dire du cartésianisme ou encore du positivisme comtien, véritables actes de fois dans une science pourtant loin d’être un parangon de vérité; tout ceci oblige : nous avons élaboré un savoir en totale négation de la nature et des états de nature dont la nature humaine ! En fait en totale négation de la complexité, du « tel quel », qui, par ce négationnisme affligeant et consternant, apporte forcément la complication ; une immense complication qui fait qu’il devient pratiquement impossible, ou alors au prix d’un effort intellectuels qui reviendrait à faire une encyclopédie, afin de démêler le vrai du faux … encore que rien ne serait gagné car il faudrait de la part de ceux désireux de savoir, et bon nombre s’en moquent éperdument, des efforts là aussi très importants. En fait il y a belle lurette que nous en cherchons plus réellement à comprendre es choses, mais que nous manipulons tout !

Comment dans de telles conditions de négation de la nature et des états de nature, notamment celle sociétale humaine : comment s’étonner de tous nos problèmes ! Ceux, bien sûr environnementaux, qui, par une prise de conscience de plus en plus grande, visiblement, et encore que, intéressent beaucoup de monde ; et, bien sûr, ceux sociétaux, qui, comme par une sorte de fatalisme économico systémique, intéressent beaucoup moins ! Je suis le premier à apprécier la science et la technique, indispensables à l’humain pour évoluer, mais trop c’est trop ; entendez moi bien : il ne s’agit pas d’être contre la science et la technique, mais simplement de les remettre à leur place qui est celle d’un savoir ni plus ni moins important qu’un autre et pas plus que le philosophie : que le pourquoi !


Jean-Yves Izel
http://metaecosystemie.blogspot.com

Marcel Meurin

Monsieur De Rosnay
Je suis mal voyant et je suis heureux de pouvoir "lire" vos livres dès leur sortie dans la mesure où ils sont téléchargeables et "écoutables" sur MP3.
Quels conseile pourriez vous donner pour que cette démarche devienne plus courante? pour que les formats de diffusion s'harmonisent???

casnav

Bonjour,

J'ai téléchargé le livre audio au format mp3. La partie 3-3 : "L'écosystème ou la solution parfaite", n'est pas lisible, son volume fait 1 Ko (???) et c'est un format de fichier inconnu. Pourriez vous me le transmettre afin d'obtenir un livre audio complet ?
D'avance merci.

Eric

Cher Joël,

Merci pour l'acuité des vues que vous partagez avec vos lecteurs.

Je vous invite ainsi que tous les passionnés de prospective à nous rejoindre sur Polemus, le premier site (à ma connaissance) offrant l'évaluation des anticipations des internautes sur les domaines d'actualité mais aussi la technologie. Polemus permet en outre d'anticiper à un mois les événements de manière synoptique. Ainsi, Polemus est une tentative d'opérationnaliser la vision prospective afin de faire émerger les internautes les plus visionnaires !

Votre opinion aidera beaucoup notre projet indépendant et non-commercial !

Bien cordialement,

Eric

http://www.polemus.com/Polemus.php5?lang=fr

Pour les aspects "théoriques" j'ai créé un blog expliquant notre démarche :
http://ericb.club.fr/Dotclear/index.php

patrice

Bonjour Mr de Rosnay,

j'ai lu avec attention votre passionnant ouvrage sur les scénarios du futur. L'introduction sur les systèmes complexes est vraiment intéressante, et apporte un angle de réflexion novateur pour appréhender notre futur.
Je dois cependant dire, que j'ai été un peu déçu par la partie concernant l'évolution d'Internet. La question des moteurs de recherche, et le problématique liée au monopole contestable de Google dans ce domaine n'a pas du tout été abordé. De même, votre attitude concernant Wikipedia m'a paru un peu légère. Wikipedia est un projet magnifique, certes, mais il souffre quand même de certains défauts, que vous n'avez pas du tout mentionné. J'ai également été très surpris de ne voir figurer aucune précision concernant l'évolution des capacités du réseau Internet. Les nouvelles utilisations, très consommatrices en bande passante, d'Internet par un nombre croissant d'utilisateurs, ne risquent elles pas de conduire à une saturation (voir un effondrement, si l'on considère que certains effets de seuil pourraient être atteints) ?
Enfin, j'aurai aimé avoir des projections sur les progrès et l'utilisation de la réalité virtuelle en 2020.

Je serai vraiment curieux de connaître votre avis sur tous ces points particuliers.

Très cordialement,

Patrice

Thierry ROBERT

Bonjour

Tout d abord une pensée pour Arnaud qui a marqué ma vie.

Lui qui tentait de relier les hommes en symbiose avec les éléments, nous voici bien loin du concept avec toute cette technologie

Cette débauche de science et de techno est certe merveilleuse, mais oublie assez souvent l'homme.

Comment il fonctionne, de quoi il a besoin pour s epanouir, de cet equilibre au propre comme au figuré.

Biomécaniquement parlant, nous ne sommes pas faits pour marcher sur du sol dur et plat
pour fixer a longueur de journée une image à 20 cm ou 1m
pour etre assis 8 heures d affilée
pour dormir sur un revetement mou, la tete surelevée
pour faire porter a nos enfants des kilogs de livre sur le dos
pour créer le jour ou la nuit en une seconde

Nous en arrivons donc a une société moderne qui dérègle tous les exocapteurs par lesquels l'homme appréhende la vie et est ce qu il est.

Nous créons alors des artifices pour tenter de réparer les dégats causés par cet environnement,
lunettes, prothèses, médicaments.....parfois necessaires et merveilleux certe.

Mais combien de ces maux sont il créés par un environnement qui n est pas en adéquation avec ce pourquoi est fait un corps humain.

Ou sont passés les bureaux au plan de travail inclinés, les écritoires etaient pourtant connus des egyptiens et des chinois.

Nos pieds sont enfermés et perdent toutes les informations necessaires au maintien de notre station debout, les yeux palient à cette defaillance.

Mais lorsque les yeux faiblissent ? combien regardent par terre pour tenter de garder cette verticalité qui seule pourra etre la source du mouvement.

Je m'arrete ici car je peux pendant 3 heures argumenter mes propos, y compris avec des exemples tels que :

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_Bates
http://www.swissmasaius.com/Default.aspx?lang=en-US
http://posturo.free.fr
http://www.anatomytrains.com/

Si vous comprenez comment fonctionne un corps humain dans sa globalité, alors vous pourrez l utiliser au mieux et avec bohneur, mais vous vous rendrez
compte aussi, que rien n est correctement fait pour lui dans ce monde moderne ou le maintien de la verticalité et la dépense d'énergie sont au coeur du sujet.

Si cela vous interresse, je suis a votre disposition pour échanger.

Merci pour votre travail

Mickael

Bonjour

Je ne savais pas où demander cela :

Le livre n'est plus accessible sur le net (erreur 404 avec le lien http://www.scenarios2020.com/livre)

Merci d'avance

Jean-Bruno Ricard

Bonjour
J'ai beaucoup apprécié votre intervention de ce matin sur Radio Classique. Je suis également depuis longtemps convaincu qu'internet peut-être une des réponses aux défis qui s'ouvrent à nous et à nos enfants. Pour votre info le n°1 de l'hébergement en France va produire de l'eau chaude à destination d'immeubles collectifs à partir de la chaleur dégagée par leur serveurs ; voilà une façon intelligente de se servir de ces kilowatts perdus en lieu et place de devoir payer pour un refroidissement par climatisation.
Merci pour votre science et votre démarche.
Durablement,

Jean-Bruno ricard

Y.Renaud

Les politiques français vous écoutent-ils ou vous lisent-ils ? Vos prospectives annoncent d'extraordinaires mutations.

Je ne vois pas dans les choix faits, aujourd'hui, en matière de stratégie de sortie de crise de quoi être optimiste.

Une fois de plus nous allons subir ces mutations plutôt que de les anticiper.

Des secteurs entiers d'activité vont être impactés, les investissements français en R&D ne sont pas à la hauteur des enjeux.

Un dernier rapport confirme que le retard accumulé face aux Etats-Unis et à l'Asie se paiera très cher, et pendant longtemps.

Il est grand temps d'admettre que seule l'innovation crée des emplois, que la recherche scientifique est LE gisement de richesse de demain. Il faut rapidement construire une Europe scientifique et technique.

Sur les 88.546 brevets déposés en matière de nanotechnologie aux Etats-Unis, 64% émanent d'entités américaines, 2% seulement d'organisations françaises.

Aucun des partis politiques français, lors des dernières éléctions européennes n'a abordé le sujet(j'ai vérifié dans tous les programmes),il faut s'en inquiéter ! Envoyez leur SVP votre excellent bouquin.

Cdt

Y.Renaud
(Un de vos fidèles lecteurs)

Jacques Ittensohn

Cher Monsieur de Rosnay,
J'ai fait votre connaissance en 1988 en organisant le congrès européen de l'analyse financière à Genève et vous m'aviez fait visiter la Cité des Sciences.
J'ai maintenant 84 ans et j'ai lu avec intérêt votre livre électronique "2020: Les Scénarios du futur". Je n'ai évidemment pas tout compris, mais il est clair pour moi que nous nous trouvons devant des changements profonds pour lesquels ni nos entreprises industrielles ni surtout nos banques et autres organisations financières sont préparés. Et une vie de 120 ans me fait peur. Aussi mes médecins ne sont pas d'accord que l'on mette un électrode dans mon cerveau parkinsonien. Peut-être tant mieux, parce qu'il paraît que ce n'est pas assez grave.
En tout cas tous mes bons voeux pour 2010 avec mes amitiés.
Jacques

senhaji

Cher monsieur de Rosnay,

Je suis consultant en valorisation d’innovation via la réalisation de scenarii d’usage prospectifs pour des laboratoires et autres pôles R&D.

La problématique commune de mes clients est de pouvoir valoriser l’innovation, présenter des activités innovantes matérialiser l’inexistant, élaborer les récits de demain.

Si je viens vers vous c'est pour me permettre d'échanger ensemble sur l'avenir de ce métier qui est le mien.

Pouvons nous prendre un simple rendez vous téléphonique ?
Dans l'optique d'échanger avec vous.

Cordialement,

SENHAJI Nabil
Valorisation de l'innovation
0687780034


Ced

Bonjour Mr De Rosnay

je poste ce commentaire pour une simple remarque/question technique : ne serait-il pas intéressant de mettre à disposition les documents que vous diffusez (comme 2020, les scénarios du futur) dans des formats directement accessibles sur liseuse électronique (Kindle, kobo...), en particulier les deux formats "phares" que sont le ePub et le mobi ? Je pense que ça permettrai à encore plus de lecteurs d'apprécier votre démarche que je juge pour ma part assez formidable et infiniment trop rare.
Merci en tout cas de ce que vous faites et bonne continuation.

CeD
graphiste & illustrateur

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

novembre 2016

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        

Recherche




Revue de presse